Photo Story 3 : le diaporama sans souci

Photo Story 3 : le diaporama sans souci

2009-05-13_235945

______________________

Vidéo formation ci-dessous

http://www.teachertube.com/viewVideo.php?album_id=&title=Videoformation_Photorecit_3_vf&video_id=28601&vpkey=

 


Gratuit et d’une simplicité désarmante,

Photorecit 3 permet de composer des diaporamas personnalisés avec vos images préférées.

En quelques clics, il simple de créer un film composé de ses images préférées avec une bande-son (musique ou commentaires).

Les Effets de titrage et options de retouche sont réduits au minimum.

Cependant concernant les transitions, entre images, les possibilités sont plus ouvertes.

Une fois le diaporama terminé, l’assistant vous interroge sur « la tâche à effectuer » avec ce « récit » (le diaporama).

Suivant votre choix (envoi par courriel, transfert sur un PC de poche, etc.), le logiciel réduit la taille du fichier en conséquence.

Lien vers plus d’informations et site de téléchargement

( cliquer sur les images )

cliquer ici pour télécharger le logiciel.


TUTORIEL

Il est bien loin le temps où toute la famille se réunissait autour

de la traditionnelle projection des diapositives de vacances.

 

Photorécit vous propose de revivre ces moments

de nostalgie par le biais de diaporamas.

 

Grâce à ce logiciel, vous pourrez élaborer en quelques étapes des diaporamas

dotés de légendes, de transitions recherchées et de bandes sonores.

 

Le pas à pas avec Photorécit 3

http://www.microsoft.com/downloads/details.aspx?FamilyID=92755126-A008-49B3-B3F4-6F33852AF9C1&displaylang=fr

Tutoriel et lien vers la source de téléchargement.



L’interface du logiciel s’ouvre, vous êtes alors prêt à créer votre diaporama.



Les différentes étapes citées ci-après correspondent aux différents écrans du logiciel entre lesquels vous pouvez naviguer au moyens des flèches « Précédent » / « Suivant ».

Etape 1 : Sélectionnez, organisez, retouchez vos photos

Cliquez sur le bouton « Importer des images »et sélectionnez vos meilleurs clichés.
Ceux-ci s’affichent sous forme de miniatures dans la pellicule au bas de l’écran.
Pour les visualiser en plus grand, double-cliquez sur les miniatures.

Grâce aux outils de retouche mis à votre disposition, vous pourrez même corriger le contraste, les niveaux de couleurs, les effets yeux rouges, ou appliquer des effets sur vos photos.
Il ne vous reste plus alors qu’à disposer vos photos dans le bon ordre par simple glissé-déposé de vos photos dans la barre de pellicule.

Une fois là, vous pouvez les retoucher, les travailler, les retourner à votre guise en cliquant sur le bouton « Modifier »

Etape 2 : Ajoutez un titre à vos images

Que vous vouliez légender toutes vos photos ou ajouter un titre à la première image de votre diaporama pour en faire une page de garde, il vous faudra utiliser cette fonctionnalité du logiciel.
Tapez votre texte dans le cadre prévu à cet effet et utilisez les petites icônes placées au dessus pour positionner votre texte dans l’image.

L’icône surmontée de la lettre « A » majuscule vous servira quant à elle à modifier la police de votre texte.
Néanmoins il est préférable de limiter l’usage de ces légendes car le rendu n’est pas très satisfaisant.

Etape 3 : Personnalisez votre animation

A cette étape, Photorécit vous propose de visualiser l’animation obtenue à partir de vos clichés.
Le logiciel intègre par défaut les transitions entre vos images.
Si vous voulez vous amuser un peu, sélectionnez le bouton « Personnaliser l’animation ».

Vous pourrez alors définir vous-mêmes

– le temps d’affichage de l’image

– la position initiale et finale du mouvement dans vos photo.

– le type transition utilisé et le temps de latence entre chaque image.

Si vous ne choisissez pas spécifiquement une transition le logiciel la choisira aléatoirement à chaque image.

Ensuite lorsque vous avez enregistré à chaque fois vos préférences (ne pas oublier) fermer ces fenêtres et revenir à l’étape « Présentez vos images »

A ce stade, votre animation peut être considérée comme terminée, vous pouvez cependant la transformer en chef-d’œuvre en ajoutant des commentaires audio ou de la musique.

Etape 4 : Ajoutez des commentaires audio ou de la musique

Pour ajouter des commentaires audio, rien de plus simple :il vous suffit de brancher votre micro et de cliquer sur le bouton rond comportant une pastille rouge pour vous enregistrer.

Au fur et à mesure de votre commentaire, cliquez simplement sur les différentes miniatures pour caler votre discours avec les images.

Vous avez la possibilté d’enregistrer un commentaire audio pour chaque photo !

Il est conseillé avant de régler le micro avec l’utilitaire accessible en cliquant sur l’icone en haut à droite ci-dessous.

Lorsque vous êtes prêts cliquez sur le bouton rouge pour enregistrer.

Vous avez la possibilité d’effacer et recommencer autant de fois que désiré…

En ce qui concerne l’ajout d’une musique de fonds à votre diaporama, là aussi Photorécit a tout prévu.

Ici vous allez pouvoir choisir une musique de fond dans vos stocks disponibles.

La bande son se cale sur vos images.

Vous pouvez assembler plusieurs musiques, le mixage est automatique.

Mais si vous craignez les problèmes de droits d’auteurs, vous pouvez créer votre accompagnement musical !

Donc, vous pourrez au choix insérer une musique en la sélectionnant sur votre disque dur ou la « composer » vous mêmes à partir du petit synthétiseur proposés par le logiciel.

Réglez le style, l’intensité, le rythme de la musique et le tour est joué.

Vous allez pouvoir paramétrer cela ici en choisissant dans les diverses propositions, en réglant les diverses options, puis en écoutant ce que ça donne (lire). On peut recommencer tant qu’on veut, régler le volume (choisir faible si on a un commentaire vocal), etc… Ensuite cliquer sur OK et cette fenetre se ferme, on revien à l’étape en cours. Je conseille vivement d’écouter et voir sur cette fenêtre l’aperç proposé du montage. Ne pas hésiter en cas de commentaire oral sur de la musique de régler le volume de la musique avec la glissière carrément sur la gauche et de bien écouter.

Passer ensuite à la phase finale pour générer votre montage.

Etape 5 : Enregistrez votre animation

Choisir le profil indiqué ci-dessus. Vous pouvez l’affiner en cliquant sur paramètres, avec la fenêtre ci-dessous, sachant que plus la résolution sera importante plus le fichier sera gros…

Votre diaporama est maintenant terminé, il ne vous reste plus qu’à l’enregistrer sur votre disque dur ou à l’envoyer à vos amis par e-mail ( en ce cas le fichier de sortie ne pèse en effet que quelques centaines de Ko).

Lorsque c’est prêt vous pouvez directement visionner en cliquant sur « Afficher votre récit » (avec WMP.)

Vous pouvez revenir en arrière pour modifier (bouton Précédent). Vous pouvez quitter et aller retrouver votre fichier où vous l’avez mis  !

Évidemment c’est un format vidéo .WMV, qui ne se lit en aucun cas sur un lecteur de salon.

D’où la nécessité absolue de le ré encoder avec un logiciel de conversion vidéo, et de le passer en MPEG4 (DivX) ou MPEG2.

Source :  Nathalie BUY ( site : L’Internaute ) / Alain Gurly

CLIQUER SUR L’IMAGE ↓ pour accéder à un second tutoriel

ou bien cliquer sur les liens suivant pour aborder

Cliquer ici

ou ici : http://docsdocs.free.fr/spip.php?article349 et

encore :

http://www.parcourslemonde.com/dossiers/NTIC/tuto_photorecit.pdf


  • Le diaporama sous XP

    Créez des diaporamas de vos photos préférées

    Pour graver vos images numériques, il y a deux méthodes.

    L’une est facile et rapide, l’autre nécessite un logiciel dédié, mais donne un résultat bien plus dynamique.
    Christophe Blanc , Micro Hebdo (n° 478), le 29/06/2007
    En matière de gravure, Windows XP simplifie la vie de l’utilisateur.

    Sur le plan du matériel tout d’abord : lorsque vous branchez un nouveau graveur, interne ou externe, il fonctionne immédiatement, sans qu’il soit nécessaire d’installer le moindre pilote.

    Et lorsque vous insérez un disque vierge, il est identifié en quelques secondes et s’affiche sur le bureau sous la forme d’une fenêtre de dossier vide, comme autrefois les disquettes.

    Vous déposez les fichiers à graver dans la fenêtre du CD ou du DVD vierge puis, lorsqu’ils sont tous réunis, un assistant vous permet de choisir différentes options avant de lancer la gravure proprement dite.

    Graver des photos au format Jpeg sur un CD ou un DVD vous permet de retrouver l’ambiance des soirées diapo, en famille ou entre amis. Le téléviseur tient lieu d’écran de projection et la télécommande vous permet de passer d’une photo à l’autre sans quitter votre canapé.

    Deux méthodes différentes sont expliquées ici, pour produire deux types de disques différents.
    La première met en œuvre les outils de Windows décrits ci-dessus.

    Elle est applicable à tous les types de données, pas seulement aux images : vous pouvez l’utiliser pour sauvegarder tous types de fichiers, avec une totale souplesse pour le classement en dossiers et en sous-dossiers.
    La seconde méthode fait appel à Photorécit, un logiciel peu connu de Microsoft.

    Il sert à créer des diaporamas, dont vous pouvez paramétrer certains aspects comme le temps d’affichage des photos, et auxquels vous pouvez ajouter un fond sonore, des bancs-titres et un commentaire.

    Le résultat est un fichier vidéo que vous pourrez, après conversion, graver sur un DVD-vidéo lisible par les platines de salon.

    Solution n° 1 : créez un CD d’images Jpeg

    Les images au format Jpeg peuvent être lues par la quasi-totalité des platines DVD. Vous pouvez donc graver directement sur CD ou DVD les photos numériques stockées sur votre disque dur. Si elles sont organisées en dossiers et en sous-dossiers, vous pouvez reproduire cette structure sur le CD gravé ou choisir une organisation différente.
    Attention : pour cet exemple, le volet des « tâches habituelles » des dossiers de Windows doit être visible. S’il est masqué, c’est parce que l’option « dossiers classiques » est activée.

    Choisissez alors Options des dossiers dans le menu Outils, cliquez sur l’onglet Général puis sur Afficher les tâches habituelles dans les dossiers et validez.
    Ce qu’il vous faut

    Un CD-R vierge suffit à stocker des centaines de photos. Vous pouvez aussi utiliser un DVD-R, plus spacieux mais plus cher.

    1 – Insérez le CD vierge dans le lecteur. Ouvrez un dossier contenant des photos, et choisissez Miniatures dans le menu Affichage.
    2 – Pour graver toutes les images du dossier « en vrac », cliquez à gauche sur Copier tous les éléments vers le CD.

    Attention : si un fichier d’un type différent (texte, musique) est présent dans le dossier, il sera gravé aussi et cela peut empêcher la lecture du CD sur certains appareils anciens. Pour graver uniquement certaines photos du dossier, cliquez dessus tout en maintenant la touche Ctrl enfoncée, puis cliquez sur Copier sur le CD.
    3 – Pour graver à la fois le dossier et toutes les images qu’il contient, affichez côte à côte la fenêtre vide du CD vierge et le dossier de photos. Dans celui-ci, cliquez sur l’icône Dossier parent (l’icône de dossier avec une flèche verte) de la barre d’outils. Faites glisser le dossier de photos dans la fenêtre Lecteur CD.
    4 – Utilisez l’une ou l’autre des deux méthodes pour ajouter images et dossiers. La place disponible sur le disque est indiquée dans le cadre Détails, en bas à gauche. Pour connaître la taille totale des données à graver, choisissez Sélectionner tout dans le menu Edition, cliquez du bouton droit sur l’une des icônes et choisissez Propriétés.
    5 – Lorsque toutes les images sont réunies, cliquez sur Graver ces fichiers sur le CD-Rom. Tapez le nom du CD, et cliquez sur Suivant. L’Assistant commence par créer « l’image » du CD, c’est-à-dire par assembler dans un fichier sur le disque dur la structure de données à graver. A ce moment, vous pouvez encore interrompre l’opération en cliquant sur Annuler puis sur Oui.
    6 – Une fois la gravure achevée, la boîte de dialogue Fin de l’Assistant s’affiche. Si vous souhaitez graver une autre copie, cochez la case Oui, graver ces fichiers sur un autre CD et cliquez sur Suivant. Dans le cas contraire, cliquez sur Terminer. N’oubliez pas, une fois le disque gravé, de cliquer sur Supprimer les fichiers temporaires dans la fenêtre Lecteur CD.

    Solution n° 2 :   gravez un diaporama

    Faire défiler les photos l’une après l’autre, c’est bien. Les réunir dans un diaporama, agrémenté de transitions soignées et d’effets spéciaux et illustré d’une bande-son et de bancs-titres, c’est mieux ! La version 3 de Photorécit vous permet de réaliser tout cela très simplement.
    Mieux : ce logiciel fourmille d’outils astucieux et originaux. Même si, par ailleurs, il lui manque beaucoup de fonctions offertes par les logiciels spécialisés. Le résultat final du montage est un fichier au format WMV (Windows Media Video), qu’il vous faudra convertir en Mpeg-2 pour transformer le diaporama en DVD-vidéo. Nous aborderons cet aspect dans l’article suivant.
    Téléchargez Photorécit

    Ce qu’il vous faut

    Un DVD-R ou +R vierge. La capacité d’un CD-R suffit mais, pour une meilleure compatibilité, mieux vaut choisir un DVD.

    1 – Lancez Photorécit 3 et cliquez sur Suivant.
    Cliquez sur Importer des images. Localisez un dossier dans la colonne de gauche, sélectionnez les photos en cliquant dessus tout en maintenant la touche Ctrl enfoncée et cliquez sur OK.
    Répétez l’opération autant de fois qu’il y a de dossiers concernés.
    2 – Pour modifier la position d’une photo dans le diaporama, cliquez dessus dans la pellicule (en bas de la fenêtre), maintenez le bouton enfoncé et faites-la glisser vers la gauche ou la droite. Pour recadrer une photo, cliquez dessus puis sur Supprimer les bordures noires. Dans la zone Avant, tirez sur les coins ou les bords du cadre noir pour le redimensionner, puis déplacez-le pour recadrer l’image. Le résultat s’affiche dans la zone Après : lorsqu’il vous convient, cliquez sur Oui.
    3 – Cliquez sur Suivant. Pour ajouter du texte à une image, cliquez dessus et tapez le texte dans le cadre de droite. Utilisez les boutons placés au-dessus pour modifier son alignement et sa typographie. Cliquez sur Suivant. Vous pouvez paramétrer la durée d’affichage, l’animation et la transition de chaque photo, en cliquant dessus, puis sur Personnaliser l’animation.
    Si vous disposez d’un microphone, vous pouvez enregistrer un commentaire vocal en cliquant sur le bouton rouge. Pour contrôler le résultat, cliquez sur Aperçu : après un délai nécessaire à la compilation des informations, Photorécit diffuse un aperçu en réduction du diaporama.
    4 – Cliquez sur Suivant puis sur Sélectionner une musique pour ajouter un fond musical. Naviguez dans les dossiers et faites un double clic sur le fichier choisi. Plus original : le générateur d’ambiances musicales qui s’affiche quand vous cliquez sur Créer une musique. Ne vous attendez pas à des merveilles, mais cet outil amusant permet d’appliquer à une dizaine de mélodies de base différents arrangements et sonorités.

    Commencez par choisir un Genre, puis un Style et cliquez sur le bouton Lire. Pendant que la musique défile, choisissez des options dans les listes Groupes et Ambiances et réglez le tempo à l’aide du curseur Rythme. Cliquez sur Elevée dans le cadre Intensité pour ajouter des basses à la musique. Cliquez sur OK, puis sur Aperçu.
    5 – Lorsque le diaporama est au point, cliquez sur Suivant puis sur Enregistrer le projet. Tapez le nom du fichier et validez. Dans le cadre Activités, conservez l’option par défaut (ordinateur). En effet, Photorécit ne permet pas de choisir directement le format DVD-vidéo. Cliquez sur Paramètres et choisissez l’une des deux options suivantes :

    – profil pour créer des DVD : PAL (768 x 576) est la plus logique, mais la définition d’image est insuffisante pour une projection sur grand écran ;

    – profil pour ordinateur – 4 (1 024 x 768) est celle qui permet de tirer la meilleure qualité possible de Photorécit, mais la vidéo sera encodée en 30 images par seconde, ce qui rendra la conversion (en vue d’une gravure sur DVD-vidéo) non pas impossible mais beaucoup plus longue.

    Cliquez sur OK.
    6 – Dans le cadre Nom de fichier, tapez un nom pour le fichier WMV final. Cliquez sur Suivant.

    Photorécit compile le diaporama, ce qui peut durer plusieurs minutes. Lorsqu’il a fini, cliquez sur Afficher votre récit pour le voir.

    Multisession  ?

    Lorsque vous gravez avec les outils de l’explorateur de Windows [solution 1], le CD-R n’est pas verrouillé : seule est finalisée la « session » en cours, c’est-à-dire la zone contenant les fichiers gravés. L’espace restant sur le disque est disponible pour une ou plusieurs autres sessions. On dit qu’il crée un CD « multisession ».

    Cela ne pose pas de problème tant qu’il s’agit de le relire sur d’autres ordinateurs. Mais certains appareils audiovisuels ne pourront relire que la dernière session gravée : les données des sessions précédentes leur seront inaccessibles.

    Pour éviter cela, ne gravez qu’une seule session ou utilisez un logiciel de gravure plus perfectionné, qui vous permet d’indiquer clairement que vous ne souhaitez pas créer un disque multisession.

    Et, enfin …
    Si vous avez encore quelques questions ?

    Et, enfin …

    Si vous avez encore quelques questions ?

    Question sur …« graver un diaporama musicaux fait avec photostory » :

    cliquer ici, ou ici, ou ….

    Vidéo de démonstration. (cliquez sur le lien )

    Tutoriel d’un logiciel de conversion vidéo : « super »

    4) Réencoder

    Lancer SUPER ©

    Faire un glisser déposer du fichier film en .WMV dans la fenêtre idoine, en bas de la fenêtre, où il se coche automatiquement.

    Ensuite dans le haut de la fenêtre, paramétrez ainsi pour un format MPEG tenant peu de place sur un CD, et correct sur une télé.

    Lancer l’encodeur et allez boire le café. Le fichier de sortie se trouve dans le sous répertoire OUTPUT de Erightsoft/SuperC/..

    NOTA : Kate’s encoder est plus simple et plus rapide ! Voir ici : http://telechargement.linternaute.com/fiche/6178/2/kate_s_video_converter/index.html

    Et voilà. Quand on est rodé sur ce logiciel, cela prend un minimum de temps pour un résultat tout à fait étonnant.

    Alain Gurly (1/03/2007)

    http://docsdocs.free.fr/spip.php?article349

     

    Vodpod videos no longer available.

    more about « Convertir vos montages photorécit ave…« , posted with vodpod
    2009-03-16_003955

    Tutoriel pour le logiciel d’encodage vidéo « Super ».

    2009-03-16_003913

     

    Laisser un commentaire

    Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

    Logo WordPress.com

    Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

    Image Twitter

    Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

    Photo Facebook

    Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

    Photo Google+

    Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

    Connexion à %s